Transformations opérationnelles

Mise en harmonie du fonctionnement de filiales

Mise en harmonie du fonctionnement de filiales

  • Laisser de l’autonomie à une entreprise acquise est une option courante et sage lorsque le modèle de sa gouvernance historique est très éloigné de celui du repreneur car c’est sur ce point que se crée l’écart culturel entre deux entreprises
  • Lors d’une opération « de reprise opérationnelle différée » il est capital que l’entreprise mère sache apprendre de ses filiales et ne considère pas son modèle comme étant systématiquement « la référence ».
  • La mutualisation fait souvent passer les fonctions Ressources Humaines, Financière et Informatique de « corporate » à « support ». On est là dans une situation de changement sensible à conduire pour son fort potentiel de productivité.

Simplification des coopérations internes

(Fonctions supports / Fonctions opérationnelles - Sièges / Établissements - Inter Business-Unit)

Simplification des coopérations internes

  • Appréhender de nouveaux modèles d’affaires réclame des organisations simples permettant d’avancer avec rigueur
  • Nouvelles attitudes managériales (new way of working ) : rapprocher les frontières entre les métiers et les fonctions pour penser vite, décider vite, exécuter vite
  • Deux axes deviennent clés pour structurer cette transformation : autonomie concertée des services et mise en place d’une organisation coordinatrice autour du client et du produit pour engager des mécanismes de succès et investir d’autres façons de faire, d’utiliser, de dire.